L'image publiée ci-dessous s’intègre à une série que nous avions publiée entre le 30 juin et le 4 juillet 2014 au sujet d’un poème de Paul Valéry.

Ces notes étaient chacune consacrées à :

 

Ce poème, c'est le Cimetière Marin dont le vers suivant est particulièrement célèbre :

Le vent se lève ! … il faut tenter de vivre !

 

***************

 

La Gueule ouverte, le journal qui annonce la fin du monde (1972-1980) était publié par les éditions du Square (dirigées par le Professeur Choron).

Elle a été la première publication traitant de l’"environnement" à avoir été diffusé nationalement en kiosque.

Je ne peux pas piffer ce mot d’environnement, il pue l’anthropomorphisme alors que, justement, la prise de conscience qui l’a mis à la mode annonce la fin d’un anthropocentrisme dépassé.

Pierre Fournier, L’Hebdo Hara-Kiri n°73, 22 juin 1970

Les autres publications étaient alors plutôt confidentielles, ronéotypées ou universitaires…

Le titre vient de l'expression "crever la gueule ouverte"...

 

la_gueule_ouverte_couv_02
Image trouvée sur ce site.

 

Il est difficile de dire à quelle manifestation cette photo a été prise. On luttait alors beaucoup contre les centrales nucléaires.

L'expression Z.A.D. (Zone à défendre) n'existait pas encore.

 

***************

 

C'est dans cet ouvrage de Patrick Gominet et Danielle Fournier que nous l'avons trouvé.

Il a paru aux Cahiers Dessinés.

 

9782283024522
Image trouvée ici.

 

Consacré aux années 1969/1973 de Pierre Fournier (1937-1973), il donne une vision de ce que peut avoir été l’écologie à cette période en France et un peu aux Etats-Unis. Les ignares que nous sommes y ont puisé une foule de nouveaux noms et de thèmes toujours actuels quoique déjà anciens.

 

Pour cette raison, on y reviendra.

Edit - effectivement, on y est revenu dans cette note.